Vous pouvez acheter Brink sur Amazon.fr pour :

(prix mis à jour le 31/08/2012)

Test de BRINK

Catégorie Jeu-boîte
Jaquette Jaquette du jeu BRINK
Genre(s) FPS
Développeur(s) Splash Damage (Enemy Territory: QUAKE Wars)
Éditeur Bethesda Softworks (The Elder Scrolls)
Date de sortie (en France) 13 mai 2011
Plateforme(s) Testé sur : Xbox 360
Aussi disponible sur : PS3 et PC
Histoire 2045. L'humanité a subi les conséquences du réchauffement climatique, notamment la montée des eaux. Afin de sauver une partie de la population, une énorme île flottante a été construite : l'Ark. Malheureusement, le nombre de personnes dans cette cité est bien trop grand, ce qui a amèné des conflits conséquents.
Vidéo-test

Vidéo-test de BRINK

Mode(s) solo Une précision avant de commencer : tout Brink est jouable en solo ou à plusieurs. En gros, le multi c'est le solo avec d'autres gens, alliés et ennemis.

Deux modes s'offrent à nous en étant seul : le mode "Campagne" et le mode "Défis".

Ce mode Campagne est plutôt inhabituel. Là où d'autres jeux misent sur des liens spéciaux avec des personnages, une ambiance particulière, un scénario plein de rebondissements, etc, et bien Brink, lui, ne propose absolument rien de tout ça. Non non, les personnages ne nous font ressentir rien de spécial (d'ailleurs on ne les voit parler qu'en début de mission), l'ambiance non plus ne propose rien d'exceptionnel, et le scénario ne sert que de lien entre les missions. Dommage, le jeu aurait clairement mérité un "vrai" solo : selon quelques bonus disponibles, on peut voir que le background a été réfléchi et est intéressant.
L'IA des alliés et ennemis est "déséquilibrée" : ils font des choses logiques et justifiée (pose de mine, défense d'objectif...), mais au coeur de l'action il peuvent parfois avoir un peu de mal à réagir correctement.
Pour couronner le tout, on a une durée de vie plutôt médiocre, tournant autour de 6h en mode de difficulté normal. Ajoutons tout de même à ce temps la personnalisation très poussée du personnage et des armes, qui pourra allonger un peu ce temps.

Le mode Défis lui, est un petit bonus sympathique. Il est composé de 4 minuscules missions d'entraînement qui permettent de débloquer un peu d'équipement selon le niveau de difficulté auquel vous triomphez. Chaque mission propose un entraînement en rapport avec un aspect du jeu (escorte, parkour, objectifs, défense).
Mode multijoueur coopératif Rien de particulier à préciser, mais on note tout de même le fait que toute la campagne est jouable en coopération jusqu'à 8, et que les défis peuvent être effectués par 4 joueurs en même temps.
Mode multijoueur en affrontement Clairement, le point le plus important du jeu.
Là où des choses du mode campagne paraissent peu adaptées et mal choisie, ces même choses rendent le jeu spécial en multijoueur. Ici, pas de simple match à mort sans réel but, ni de mode avec toujours la même chose à faire (ex. : capture de drapeau). Brink propose quelque chose de bien plus complet. Sur chacune des cartes disponibles (8 au moment du test), beaucoup d'objectifs différents sont réalisables. Une partie n'est (presque) jamais gagnée d'avance, et les rebondissements de dernière minutes sont nombreux.
Un seul reproche est faisable à ce mode : l'absense de "lobby d'amis". Par ce terme, j'entends le menu où on peut inviter ou rejoindre des amis, avant même de lancer une recherche de partie.
Brink propose donc, par son mode multijoueur, une expérience originale et intéressante, qui change des parties classiques des Call of Duty ou des Halo. De plus, c'est bien ici que la personnalisation est justifiée.
Jouabilité Point très positif pour ce jeu. Une fois habitué au système de déplacement, appellé "SMART", rappellant à certain Mirror's Edge, on se retrouve avec une jouabilité très respectable. Un point important à préciser est la possibilité de choisir la configuration des touches parmi de nombreuses préféfinies, mais aussi d'assigner chaque touche à une fonction de notre choix.
Aspect visuel Point peu avantageux pour ce jeu, en tout cas sur Xbox 360. Ce n'est pas spécialement beau, mais ce qui dérange surtout c'est l'énorme temps de chargement de certaines textures sur le décor, qui peut être assez dérangeant.
On apprécie tout de même la bonne modélisation des personnages.
Aspect sonore Le jeu possède une identité sonore présente, mais malheureusement pas assez développée. Les bruits d'armes semblent clairement travaillés, mais le doublage des voix françaises est plutôt moyen, sans être catastrophique.
Note finale, subjective mais réfléchie 6 / 10 (rajoutez un point pour la version PC)
Conclusion Brink aurait pu être un jeu immanquable. Malheureusement, l'absense d'un vrai mode campagne et quelques autres défauts en font un jeu ne méritant pas plus d'attention que d'autres, à moins d'être à la recherche d'un mode multijoueur inhabituel.
Je recommande à ceux qui :
  • n'achètent pas un jeu pour son mode solo
  • cherchent des parties en multijoueur originales
  • apprécient des jeux comme Team Fortress 2 ou Wolfenstein : Enemy Territory
Je déconseille à ceux qui :
  • sont très pointilleux sur les graphismes et qui jouent sur console
  • cherchent un mode campagne intense

Vous pouvez acheter Brink sur Amazon.fr pour :

(prix mis à jour le 31/08/2012)